Cartes conceptuelles

Menu
P

Cette section présente ce que j'ai réussis à documenter jusqu'à ce jour sur le sujet. Vous y retrouverez du matériel venant d'une présentation sur les applications pédagogiques des cartes conceptuelles, ainsi que ma humble veille sur le sujet (pour laquelle je consacre, hélas, pas suffisamment de temps). Les contenus sont en constante évolution, ne soyez donc pas surpris de voir apparaître (ou disparaître!) des sections au fil du temps.

Mes remerciements à M. André Laflamme de l'Université de Montréal, pour m'avoir si généreusement introduit à l'intégration des cartes conceptuelles dans mon rôle de conseiller pédagogique, ainsi qu'à mon collègue Christian Barrette de l'Université de Sherbrooke qui, par ses écrits, m'a grandement aidé à mûrir mes réflexions sur le sujet.


 

<< Processus de conception simplifié sommaire Exemples de cartes conceptuelles >>
Applications pédagogiques des cartes conceptuelles

Les cartes conceptuelles peuvent servir à l'enseignement dans différents contextes pédagogiques:

  • Pour soutenir la conception (exemples: curriculum, plan de cours, planification détaillée d’un cours, etc.);
  • Pour faciliter la description des liens entre des concepts (exemples: développement de compétences en lien avec les connaissances à acquérir);
  • Pour améliorer la définition d'un problème (exemples: étude de cas, simulation à partir desquels un apprenant est amené à mettre en action un plan d'intervention);
  • Pour soutenir la construction ou co-construction progressive (et évolutive!) d'une synthèse de concepts (exemple: exercice de synthèse d’une thématique vue en classe (en équipes); prise de notes en classe (individuel), etc.)
  • Pour faciliter l’évaluation d’un processus (exemples: symptômes chez un patient, suivi d’un diagnostic menant au traitement suggéré);
  • … et plus encore!

 

Exemples d'activités pédagogiques faisant appel aux cartes conceptuelles

 


Stratégies d'enseignement
(point de vue de l'enseignant):

  • Synthèse des propos tenus en classe
  • Pour faciliter la compréhension globale;
  • Pour identifier les écarts;
  • Construction évolutive d’une carte « maîtresse » au cours de la session;
  • Évaluation des apprentissages.


Stratégies d'apprentissage
(point de vue de l'étudiant):

  • Créer une carte à partir d’une liste de concepts proposés par l’enseignant;
  • Créer une carte pour découvrir et partager l’état des connaissances sur un sujet ou un problème;
  • Créer une carte pour l’aide à l’étude.

Notes d'origine:

Notes synthèse:

 

En recherche:

  • Présenter des données complexes;
  • Modéliser un processus;
  • Faciliter la collaboration entre collègues.

À noter: ces stratégies ne sont pas mutuellement exclusives, il est donc possible d'utiliser une stratégie et de l'adapter aux différents contextes, le cas échéant.

 

Évaluer les cartes conceptuelles

Différentes approches ont été proposées pour évaluer les cartes conceptuelles:

  • Approches qualitatives: où une note globale est attribuée, avec une vue impressionniste du résultat;
  • Approches quantitatives: avec un décompte critérié des composantes des cartes;
  • Approches mixtes: intègrent comptage et analyse de contenu (Novak et Gowin, 1984)

 

  • Comparaison entre une carte produite par l’apprenant et celle produite par un expert ou un groupe d’experts (Basque et Pudelko, 2003)

À ce jour, il existe peu de recherche sur la question et ces méthodes demeurent limitées lorsque confrontées à la difficulté d'évaluer le processus de conception (http://www.profetic.org:16080/dossiers/article.php3?id_article=948).

 



derniere modification par Administrator (admin)  le May 15 2013  a 9:36 AM
<< Processus de conception simplifié sommaire Exemples de cartes conceptuelles >>